top of page

Vente de terrains dans le parc industriel


Lac-Mégantic confirme avoir conclu une entente avec le gouvernement du Canada pour la vente de terrains dans le parc industriel Lac-Mégantic,


Rassurée par les annonces des dernières heures concernant la réalisation complète, et dans les meilleurs délais, du projet de voie de contournement ferroviaire, la Ville de Lac-Mégantic confirme avoir signé ce mercredi, l’entente de principe pour la vente de douze parcelles de terrain requis pour la construction de la voie de contournement. Cette entente conclue avec le gouvernement du Canada permettra entre autres le déplacement de la gare de triage dans le parc industriel, projet demandé en 2019 par les 3 municipalités de Nantes, Lac-Mégantic et Frontenac, de même que par plusieurs citoyens et acteurs économiques. Le gouvernement du Canada avait acquiescé à cette demande en août 2019, à la suite d’une importante mobilisation du milieu.


Rappelons que la Ville de Lac-Mégantic est l’un des 43 propriétaires touchés par les négociations entourant l’acquisition de parcelles de terrains requis par le gouvernement pour procéder aux travaux. Cette transaction, réalisée après plusieurs mois de négociation, est égale à la valeur marchande des terrains, en plus de la valeur de l’infrastructure qui s’y trouve, soit la voie ferrée construite par la Ville en 1998. À la suite d’évaluations indépendantes réalisées de part et d’autres, l’entente entre les deux parties se conclut par une somme de 2 093 000 $ qui sera versées à la Ville par le gouvernement du Canada au moment opportun. « Nous estimons cette somme juste en fonction des infrastructures inclues dans la vente et de l’importance que revêt le projet de voie de contournement pour la communauté. Cette somme pourra par exemple être investie pour soutenir le développement du parc industriel, » ajoute le directeur général de Lac-Mégantic, M. Jean Marcoux.

« Les réponses claires du ministre Alghabra relativement à la volonté ferme du gouvernement du Canada de réaliser le projet dans son ensemble, ainsi que la motion votée à l’unanimité ce mardi à la Chambre des Communes nous a permis de signer cette entente avec confiance et de poser un pas de plus vers la concrétisation du projet tant attendu depuis près de 10 ans, » indique la Mairesse, Mme Julie Morin. Notons que la municipalité a appris ce mardi que Services publiques et Approvisionnement Canada prolongeait la validité des autres offres jusqu’au 13 janvier 2023, et ce, afin de permettre à tous les propriétaires visés par le projet d’acquisition de poursuivre les discussions avec le gouvernement fédéral dans un cadre de négociation de gré à gré.


Source : Karine Dubé, directrice des communications


bottom of page