Lettre ouverte au Conseil de ville


Vente des terrains du Parc industriel de Lac-Mégantic pour la voie de contournement, un pensez-y-bien!


Bonjour, Mme la mairesse, chers conseillers (re)


La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic a appris par les médias, le 19 mars 2022, que la Ville de Lac-Mégantic n'avait pas encore signé officiellement d’actes de vente pour ses terrains situés dans le Parc industriel de Lac-Mégantic et qui concerne le projet de construction de la future voie de contournement ferroviaire. Ces transactions avec Services et Approvisionnement-Canada et Transports-Canada seraient cependant éminentes.

À ce propos, la Coalition des citoyens suggère fortement aux membres du conseil municipal de Lac-Mégantic d'y penser à deux fois avant de conclure cette vente de gré à gré de ses terrains industriels de très grande valeur au gouvernement fédéral, particulièrement dans un plan d’affaires qui permettra par la suite au Fédéral de les céder à son tour au Canadien Pacifique, une fois la voie de contournement construite.

Pour la Coalition, cela signifie que la Ville de Lac-Mégantic ne sera plus complètement maître chez elle dans son propre Parc industriel. Cela pourrait même entraver le bon fonctionnement et le développement futur du Parc industriel de Lac-Mégantic selon la Coalition.


C’est pourquoi, le Conseil municipal doit se questionner dès maintenant sur les impacts possibles de cette cession de terrains au CP en regard du fonctionnement et des besoins futurs de son Parc industriel.


L’impact de cette transaction pourrait être majeur sur les nouvelles infrastructures nécessaires à l’expansion des entreprises déjà présentes et à venir dans notre parc Industriel. Certaines de ces infrastructures devront sûrement un jour traverser cette voie ferrée privée du CP construite en plein cœur du Parc industriel. Dans de telles conditions, le consentement et l’obtention de servitudes du CP seront désormais nécessaires à leurs réalisations. Si elles sont accordées par le CP, combien coûteront-elles aux contribuables méganticois? Il peut s’agir par exemple, d’infrastructures d’accès au gaz naturel ou de simples passages à niveau permettant aux entreprises du Parc industriel de bénéficier de meilleures conditions de livraison et d’expédition par camions.


Il importe donc au conseil de Ville de Lac-Mégantic d’y réfléchir sérieusement avant de vendre une partie importante de son Parc industriel au Gouvernement fédéral. Car une fois cédés au CP, ces terrains deviendront privés et uniquement de juridiction fédérale. Parlez-en aux nombreuses municipalités du Québec et du Canada dont le développement est compromis depuis des années par les droits féodaux des compagnies de chemins de fer privées. Imaginez ces interminables négociations à venir entre la Municipalité, le CP et les promoteurs, lorsque de nouvelles entreprises tenteront de s’implanter aux abords de cette voie ferrée privée du CP en plein cœur de notre Parc industriel.


Dans ce contexte, la Coalition considère que la Ville de Lac-Mégantic devrait explorer d’autres avenues de solutions beaucoup moins contraignantes avec le gouvernement fédéral concernant le devenir des terrains publics du Parc industriel nécessaires à la construction de voie de contournement ferroviaire.


Comme perspective autre à considérer, le Conseil municipal n’est pas sans savoir que la Ville de Lac-Mégantic est déjà constituée en compagnie ferroviaire d’intérêt local, et ce depuis 1997 (document annexe). Que la Ville de Lac-Mégantic a déjà investi des millions de dollars afin de développer son propre réseau ferroviaire parcourant son centre-ville et une bonne partie de son Parc industriel.


Alors considérant ses acquis, pourquoi le Conseil de ville de Lac-Mégantic ne demande-t-il pas aux instances fédérales de lui céder à elle et non au CP, cette petite partie du tracé de voie de contournement qui traversera uniquement son Parc industriel? Plutôt que d’être cédée au CP, cette nouvelle infrastructure complèterait le réseau ferroviaire existant de la Ville de Lac-Mégantic et lui garantirait par le fait même un meilleur contrôle du fonctionnement et du développement de son propre Parc industriel.


Idée farfelue? Non, pas tant que ça, puisque ce précédent existe déjà ici même au centre-ville de Lac-Mégantic. En effet, suite à la tragédie de 2013 et à la reconstruction de la voie ferrée du centre-ville à l’automne 2013, grâce à l’aide gouvernementale provinciale, la municipalité de Lac-Mégantic a acquis cette nouvelle partie de la voie ferrée principale qui traverse désormais le nouveau centre-ville. Dans ce contexte et depuis 2014, la ville loue à la Central Maine and Atlantique, donc à CP, cette portion de voie ferrée à ses propres conditions! L’une de ces conditions figurant au bail de location (annexé) est l’engagement de la part CMQR, devenu CP, de limiter la vitesse de passage de ses trains à 10 mph, depuis le Cinéma Mégantic situé à Frontenac et ce, jusqu’aux abords du rondpoint à Nantes.


Mme la mairesse et Mrs les conseillers (re), tenez-vous debout devant le ministre des Transports Omar Algabra et défendez les droits à la sécurité de vos citoyens et de vos entreprises. Est-il nécessaire de vous rappeler que le CP est actuellement poursuivi en Cour supérieure par le Gouvernement du Québec, le Recours collectif et un groupe d’assureurs en responsabilités civiles suite à la tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic!

Soyez donc vigilants et garants de l’avenir de notre précieux Parc industriel, même si en échange de ces transactions avec le Fédéral et le CP, la Ville de Lac-Mégantic récupère plusieurs terrains soi-disant décontaminés de la vieille voie ferrée traversant actuellement le centre-ville!


Pour sa part, la Coalition des citoyens OESF de Lac-Mégantic n’entend plus soutenir ce projet de voie de contournement s’il devient une future autoroute ferroviaire de transports de matières dangereuses à des vitesses dictées de 40 MPH par le CP et en plein cœur de notre Parc industriel et à proximité de zones résidentielles adjacentes.


Nous souhaiterions dans l’actuel contexte recevoir une réponse écrite à la présente!


Robert Bellefleur

Porte-parole de CCOESF de Lac-Mégantic


401 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
MAWEBTV.INFO.png
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/7

Des gens de confiance

Robin Lachance Directeur des ventes.jpg