Un rendez-vous manqué


Mardi le 6 juillet 2021, ça fait déjà 8 ans que s'est déroulée la tragédie de Lac-Mégantic. Un déraillement de train causé par le laxisme du ministère des transports Canadien auprès d'une compagnie de broche à foin la MMA, qui au nom du profit a laissé la sécurité de ses employés et de la population de côté.

Le résultat : 47 victimes, hommes, femmes et enfants, la destruction d'un centre-ville, une catastrophe écologique touchant l'air, la terre et l'eau du lac et de la rivière, du jamais vu en Amérique. Mettant la vie en danger de centaines de répondants, pompiers, policiers, ambulanciers et une population qui cherchait ses proches dans une cours de polyvalente où des centaines d'évacués dormaient et mangeaient. Les politiciens de tous les gouvernements et partis politique ont paradé et ont fait des promesses. Après huit ans, comme la chanson de Gerry Boulet (Vous m'avez monté un beau grand bateau vous m'avez fait de bien grandes vagues), on attend toujours une voie de contournement avec des promesses de politiciens années après années. Aujourd'hui quelqu'un nous dit que les rails au centre-ville ne sont pas sécuritaires.

Voilà que ce mardi 6 juillet 2021, 8 ans après, jour de la commémoration de la tragédie, un regroupement de personnes provenant de Lac-Mégantic et d'un peu partout au Québec appuyant les revendications de la Coalition pour la sécurité ferroviaire étaient un peu plus d'une centaine, pour faire une marche et déposer des gerbes de fleurs sauvages sur le chemin de fer et la Place mémoire.


Et à cet endroit, j'ai constaté un rendez-vous manqué. Du côté des élus municipaux, on a profité de cette journée pour se tourner vers l'avenir, en organisant l'inauguration du Micro réseau avec grand chapiteau, limousines, ministres et distingués invités. Pendant que la coalition faisait ses discours sur une petite remorque avec un système de son, la Ville elle, de l'autre côté du centre sportif, était sur écran géant... On connaît les goûts pour les party à Hydro Québec. Si la mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin dans une de mes entrevues trouvait dommage que la Coalition fasse une manifestation le jour de la commémoration, n'est-il pas aussi dommage de profiter de cette journée pour annoncer des projets à coût de millions? Ceci aurait pu se faire un mercredi, un jeudi, ou un samedi comme me le mentionne un proche endeuillé dans une entrevue.


Les deux groupes se sont croisés sur la Place mémoire, tous sont restés polis, mais j'ai eu comme impression à l'arrivée des dignitaires que c'était comme la bourgeoisie qui descendait sur le plancher du peuple sans trop s'y mêler. D'ailleurs, j'ai vu sur le trottoir un homme en soutane qui marchait d'un pas rapide en direction de la place Mémoire rencontrer les dignitaires, probablement pour une bénédiction possiblement sans confession par manque de temps.

Il faudra un jour que toutes les forces de Lac-Mégantic se mettent ensemble pour venir à bout de monstres comme le CP et le gouvernement fédéral, sans cela oublier la voie de contournement, la cour de triage, et si un jour on vit un autre déraillement, les élus et responsables ne pourront pas dire qu'ils ne le savaient pas.

Allocutions des invités à la manifestation du 6 juillet 2021 à Lac-Mégantic



Posts récents

Voir tout