top of page

Tracé comporte des risques sérieux



On me reproche de temps à autre de ne pas faire confiance aux experts de TC dans le dossier de la voie de contournement. En visite à Lac-Mégantic vendredi le 6 octobre dernier, le nouveau ministre de Transports Canada M. Pablo Rodriguez mentionnait en conférence de presse qu'il fallait faire confiance aux études réalisées par et pour Transports Canada dans ce dossier.


J'ai intercepté un courriel envoyé par la Coalition des victimes collatérales à ses membres aujourd'hui sur l'étude réalisée par la firme d'ingénierie Englobe, mandatée par Transports Canada et le Canadien Pacifique qui dit ceci:


La VC (Voie de contournement) proposée met en danger la santé et la sécurité des résidents. La construction du nouveau tracé comporte des risques sérieux 1) de contamination de l’eau potable des puits des résidents de la zone d’influence des travaux envisagés (rayon de 1,2 km - voir carte ci-dessous), 2) de diminution de l’eau potable disponible, et 3) d’affaissement du sol. Ces informations viennent du rapport d'hydrologie de la firme d'ingénierie Englobe, mandatée par TC/ CP. Étude Englobe 2022 Page 10 et 20


On comprend peut-être mieux pourquoi l'Office des Transports Canada (OTC) a demandé des études supplémentaires à ce sujet depuis près d'un an à Transports Canada avant de prendre une décision sur la réalisation de la voie et n'ont toujours rien reçu à ce jour. De même que la ville de Lac-Mégantic, qui dit mettre sur pieds un fond spécial de 100.000$ au cas ou il y aurait des problèmes d'eau dans les puits. La ville dit toujours qu'elle fait confiance à ses experts, faudrait peut-être se rappeler que dans une soirée d'information à Nantes il y a un an, l'hydrogéologue de la ville nous disait que l'on connaîtrait les problèmes pendant la construction de la voie de contournement.


Les gens posent des questions et son inquiets: eau potable, nappe phréatique, affaissement du sol, déversement dans la rivière Chaudière, destruction de milieux humides, contamination de l'eau potable, expropriation, crevasses sur des terres agricoles, sécurité ferroviaire, vitesse du train. Monsieur Rodriguez dit qu'il écoute et entend, mais je doute fort qu'il comprenne.


Pourquoi les autorisées municipales, provinciales et fédérales font-elles la sourde oreilles et font preuve d'aveuglement volontaire? Certains élus feront du charme, d'autres refuseront de répondre aux questions et se victimiseront, n'ayant aucun argument valable pour défendre leur position.


Voir les endroits

Zones d'Influences Eau Potable
.odp
Télécharger ODP • 1.33MB


1 Comment


Andre Charbonnier
Andre Charbonnier
Oct 13, 2023

La transparence ne fait pas parti de leur vocabulaire ! Malheureusement !

Like
bottom of page