top of page

Position ferme et non négociable

Par :André Lapierre


Jeudi dernier le 19 mai, j'ai rencontré la Mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin pour connaître la position de la ville sur le dossier de la voie de contournement. Après avoir rencontré les maires de Frontenac et de Nantes auparavant en entrevue vidéo, vous constaterez que les positions diffèrent d'une municipalité à l'autre.

Pour la municipalité de Frontenac on a retiré l'appui au projet, pour la municipalité de Nantes, on pose plusieurs questions même si on approuve le trajet. Pour Lac-Mégantic, il faut la voie de contournement, c'est non négociable et ce même si on se pose de sérieuses questions comme vous pourrez le constater dans l'entrevue vidéo avec Mme Morin.

Si la municipalité de Frontenac à retiré son appui au projet, et que présentement la ville de Lac-Mégantic et la municipalité de Nantes attendent des réponses au sujet des dangers qui encourraient la nappe phréatique, les indemnisations, la réalisation d'une deuxième voie ferroviaire et autres.

Je retiens de ces entrevues que les élus ont peu de pouvoirs devant Transport Canada et le CP qui lui, semble mener le bal dans le but d'avoir une future autoroute pour le pétrole et que nos élus sont laissés à eux-mêmes pendant que Transport Canada et le CP semblent plus que frileux à venir informer et répondre aux questions des citoyens.

Voir l'entrevue avec Julie Morin mairesse de Lac-Mégantic






Comments


bottom of page