top of page

Objectif dépassé pour le CVC


À l'aube de la nouvelle année, nous voulons vous remercier de votre appui et vous souhaiter de Joyeuses Fêtes.

A ce jour, nous avons 216 membres avec d’autres qui s’ajoutent à chaque jour. Nous avons donc surpassé notre objectif de 200 membres avant la fin de 2022 !

Nous aimerions également remercier les membres de la CVC: madame Maude Lambert, madame Rita Boulanger, monsieur Magella Roy et monsieur Jacques Gagnon qui ont publié des lettres d’opinion dans l’Echo de Frontenac dernièrement. On vous encourage à partager ces excellents articles à vos voisins et amis afin de les sensibiliser aux enjeux entourant le projet de la VC.

Continuez aussi à nous aider en recrutant plus de membres car l’union fait la force! Si vous avez des gens intéressés à joindre la coalition, svp nous envoyer envoyer un courriel avec le nom de la personne, leur # tel et leur adresse courriel. Nous préparons nos activités pour 2023 et seront heureux de vous informer sous peu.

Un rappel de notre mission et de nos revendications :

- Nous sommes un regroupement de citoyens qui s’oppose au tracé de la VC ferroviaire


- Nous sommes des citoyens visés par l’expropriation, des citoyens qui seront en proximité de la VC (ex. citoyens du Dev. Roy, Laval Nord, rue Wolfe, 204, rue Pie XI, rang 10, rue Lafontaine, rue Président Kennedy, rue des Pins etc.) ou des citoyens qui soutiennent les victimes collatérales de la VC.

Notre mission est de mettre fin au tracé de la VC proposé compte tenu du manque


d’acceptabilité sociale, du manque de rigueur (alternatives non considérées) et des risques pour les citoyens. Nous informons les citoyens pour combler le manque de transparence des élus et fonctionnaires. Par exemple :

- La VC proposée est plus dangereuse que le tracé actuel avec une pente similaire (1.22% Vs 1.43% actuellement à Nantes), plus de courbes prononcées (+2 Vs tracé actuel), vitesse des trains 4X plus élevées que présentement ET une grande partie de la VC sera construite sur du ‘mou’ (milieux humides) rendant le support au train plus difficile et un risque de déraillement plus grand. Sachez que les déraillements importants/ désastreux de Tegagami, ON (2000) et Charrette, QC (2006) ont eu lieu dans des courbes et sur du ‘mou’ en milieu humide.


- Il n’y a pas d’acceptabilité sociale. Les 3 sondages téléphoniques effectués selon la méthode scientifique (comme le font les firmes de sondage) démontrent que 90%, 87% et 70% des gens (choisi au hasard) de Frontenac, Nantes, et Lac Mégantic respectivement sont contre le projet tel quel. Nous sommes très heureux que Frontenac procèdera à un référendum le 19 février prochain car ceci confirmera SANS AUCUN DOUTE la rigueur des 3 sondages.


- Il est irresponsable d’aller de l’avant avec le risque réel à la nappe phréatique (confirmer par Englobe) et par conséquent à la quantité et la qualité de l’eau potable. On parle de la santé de centaines de personnes. Souvenez-vous des 7 décès (incluant 1 bébé) et 2300 citoyens malades (sur une population de 5000!) dans la ville de Walkerton, ON suite à une contamination détectée trop tard de leur eau potable. Ceci est sans parler de la catastrophe environnemental avec 22x le nombre d’hectares de milieux humides détruits pour 12.5 Km de voie ferrée dans 3 municipalités Vs ce qui a été ‘détruits’ dans 20 municipalités de la MRG sur une période de 15 ans.


Finalement, ce sont nos impôts qui payeront la facture de $950,000,000 ou $80,000,000 par km pour une VC que la majorité de veut pas, et qui sera ensuite donné gratuitement au CP…. ceci pendant que notre système de santé s’écroule et que notre système d’éducation perd des plumes.

“On ne peut pas réparer une erreur avec une autre erreur”

Yolande « Yoda » Boulanger



130 vues0 commentaire
bottom of page